Bruxelles

Inside Art nouveau

Anciens atelier et habitation du charbonnier Édouard Taymans

Rue des Champs Elysées 6A, 1050 Ixelles, Belgique

Paul Hamesse

1906-1912

Façade (photo 2018) ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Façade (photo 2018) ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Grille d'entrée et garage (photo ca 1990), photo Bastin-Evrard ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Grille d'entrée et garage (photo ca 1990), photo Bastin-Evrard ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Façade (photo 2018) ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Façade (photo 2018) ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Grille d'entrée et garage (photo ca 1990), photo Bastin-Evrard ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Grille d'entrée et garage (photo ca 1990), photo Bastin-Evrard ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Anciens atelier et habitation du charbonnier Édouard Taymans

Ce complexe est l’œuvre de l'architecte Paul Hamesse, marqué par la Sécession viennoise et réalisé pour un passionné d’art : le charbonnier Édouard Taymans. Celui-ci avait déjà qui fait appel au talent de Hamesse pour la transformation de son habitation familiale. L’architecte conçoit ici un plan articulé autour d’une cour centrale entourée de magasins d’ateliers et de l’habitation du charbonnier.

EXTÉRIEUR

Côté rue, vous découvrez l'habitation du propriétaire et de sa famille, abritée derrière une façade décorée de jolies plaquettes multicolores et couronnée d’une tourelle d'angle présentant des décors Art Nouveau géométriques. Vous noterez également quelques beaux détails décoratifs comme la poignée de porte, la boîte aux lettres, la barre d'appui en ferronnerie au deuxième étage, les cache-boulins orange vif ou la frise de céramique entre le premier et le deuxième étage qui présente en alternance des motifs de couronnes végétales et des lampes de mineur, rappelant l'origine de la fortune du propriétaire.

Le bâtiment arrière est accessible par une grande galerie vitrée (à gauche de la maison) encadrée par deux piliers de pierre bleue sculptés de motifs géométrisants et ornés d'un bas-relief.

La façade du bâtiment arrière, divisée par de puissants pilastres, arbore au dernier niveau une explosion de couleurs : briques vertes, jaunes et prunes s’entremêlent aux briques émaillées ocre et blanches du parement.

INTÉRIEUR

L’intérieur est également dessiné par Hamesse dans les moindres détails : boiseries des escaliers, pavement, poignées de porte, le tout se pliant également aux lignes d’un Art Nouveau géométrique.

  • État :
  • Classé (1996)

A proximité