Bruxelles

Inside Art nouveau

Maison personnelle Paul Cauchie

Rue des Francs 5, 1040 Etterbeek, Belgique

Salle à manger (photo 2015), photo Mathieu Litt ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Salle à manger (photo 2015), photo Mathieu Litt ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Façade (photo 2015), photo Mathieu Litt ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Façade (photo 2015), photo Mathieu Litt ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Panneau de sgraffite, détail de la façade (photo ca 1990),  photo Bastin-Evrard ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Panneau de sgraffite, détail de la façade (photo ca 1990), photo Bastin-Evrard ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Détail d'un sgraffite, hall d'entrée (photo 2015), photo Mathieu Litt ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Détail d'un sgraffite, hall d'entrée (photo 2015), photo Mathieu Litt ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Salle à manger (photo ca 1990), photo Bastin-Evrard ©urban.brussels Reproduction interdite.

Salle à manger (photo ca 1990), photo Bastin-Evrard ©urban.brussels Reproduction interdite.

Meuble du salon (photo ca 1990), photo Bastin-Evrard ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Meuble du salon (photo ca 1990), photo Bastin-Evrard ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Petite table de salon (ca 1905, photo 1971), ©KIK-IRPA, Bruxelles. Reproduction interdite.

Petite table de salon (ca 1905, photo 1971), ©KIK-IRPA, Bruxelles. Reproduction interdite.

Salle à manger (photo 2015), photo Mathieu Litt ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Salle à manger (photo 2015), photo Mathieu Litt ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Façade (photo 2015), photo Mathieu Litt ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Façade (photo 2015), photo Mathieu Litt ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Panneau de sgraffite, détail de la façade (photo ca 1990),  photo Bastin-Evrard ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Panneau de sgraffite, détail de la façade (photo ca 1990), photo Bastin-Evrard ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Détail d'un sgraffite, hall d'entrée (photo 2015), photo Mathieu Litt ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Détail d'un sgraffite, hall d'entrée (photo 2015), photo Mathieu Litt ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Salle à manger (photo ca 1990), photo Bastin-Evrard ©urban.brussels Reproduction interdite.

Salle à manger (photo ca 1990), photo Bastin-Evrard ©urban.brussels Reproduction interdite.

Meuble du salon (photo ca 1990), photo Bastin-Evrard ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Meuble du salon (photo ca 1990), photo Bastin-Evrard ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Petite table de salon (ca 1905, photo 1971), ©KIK-IRPA, Bruxelles. Reproduction interdite.

Petite table de salon (ca 1905, photo 1971), ©KIK-IRPA, Bruxelles. Reproduction interdite.

Maison personnelle Paul Cauchie

Cette habitation singulière dans le paysage bruxellois a été conçue par l’architecte décorateur Paul Cauchie et son épouse, Lina, l’année de leur mariage, comme une démonstration de leurs talents. À la fois, artistes et artisans, ils y affirment leurs goûts et se servent de la façade comme d'une immense enseigne publicitaire. Elle clame haut et fort la devise des lieux « Par nous et pour nous ». Approchez-vous et remarquez les deux panneaux de sgraffite où est présentée la liste des savoir-faire de la maison.

Visites le 1er WE de chaque mois. Info : www.cauchie.be

EXTÉRIEUR

Cette façade est originale pour Bruxelles. Son caractère géométrique fait référence à l'œuvre de Charles Rennie Mackintosh en Écosse, dont Cauchie est un grand admirateur. Les matériaux nobles et coûteux habituels sont ici remplacés par un simple crépi qui couvre la façade à la manière d’un fond de toile de tableau. La pierre bleue est réservée au soubassement tandis que des colonnettes en bois ou en fonte supportent le perron du rez-de-chaussée d’influence japonaise.

Prenez le temps d'admirer tous les détails des sgraffites, les gracieuses figures féminines représentant l’Architecture, les Beaux-arts et les Arts appliqués.

INTÉRIEUR

À l’intérieur comme à l’extérieur, la démarche artistique si personnelle du couple témoigne de l’influence de l'école écossaise de Glasgow. En témoigne la forte utilisation du motif de la rose dont Mackintosh faisait un usage tout aussi immodéré.

Mis à part les étagères et armoires de la salle à manger, les meubles d'origine, également dessinés par Cauchie, ont partiellement disparu.

A proximité