Bruxelles

Inside Art nouveau

Rue Philippe Le Bon 55

Rue Philippe Le Bon 55, 1000 Bruxelles, Belgique

Façade (photo 2018) ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Façade (photo 2018) ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Porte du rez-de chaussée, façade (photo ca 1990), photo Bastin-Evrard ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Porte du rez-de chaussée, façade (photo ca 1990), photo Bastin-Evrard ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Façade (photo 2018) ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Façade (photo 2018) ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Porte du rez-de chaussée, façade (photo ca 1990), photo Bastin-Evrard ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Porte du rez-de chaussée, façade (photo ca 1990), photo Bastin-Evrard ©urban.brussels. Reproduction interdite.

Rue Philippe Le Bon 55

Cette maison est la sœur de celle du square Gutenberg n° 5 qui a été construite pour la même propriétaire de l'autre côté d'une même parcelle en forme de L.

EXTÉRIEUR

Comme la maison du square Gutenberg, l'Art Nouveau se lit bien sur différents éléments comme la pierre bleue sculptée en partie basse qui englobe le cadre de la porte et son imposte, exagérément haute. La logette possède ici des menuiseries d'inspiration géométrique et japonisante. On retrouve l'alternance de briques claires avec des bandeaux de briques rouges propre à l'architecte. Deux sgraffites sont également visibles, disposés en revanche à des endroits différents par rapport à sa maison sœur. Celui positionné dans la travée de la porte d'entrée représente un visage de femme entouré de fleurs. La façade se termine par trois lucarnes en pignon qui accentuent la verticalité de l'ensemble.

INTÉRIEUR

À l’instar de la maison du square Gutenberg, on retrouve également de splendides vitraux Art Nouveau. Celui de la porte d'entrée stylise des lys tandis que celui de l'imposte montre un paysage de plantes aquatiques. La porte séparant le hall de la cage d'escalier enserre des vitraux à thème floral. Des carreaux de ciment couvrent le sol qui mène à l'escalier, lui-même accueillant le visiteur avec un joli départ de rampe Art Nouveau en bois, aux lignes rigides, mais raffinées. Le premier palier comprend encore un autre vitrail floral en imposte.

A proximité